Dessine-moi un haricot de mouton...

Michel Tremblay, après avoir fini de lire « L'Auberge de l'Ange-Gardien » se souvient de ceci : « je refermai le livre, saoul d'images, de sons, d'odeurs. »

Et moi j'ai refermai Un ange cornu, ravie, comme toujours. Et pour toutes sortes de raisons qui ne sont pas toutes d'ordre culinaire.

Et puis je suis contente ! En plus d'avoir appris l'existence d'un nouveau mets traditionnel de la gastronomie française, j'ai découvert, en prime, plein de nouveaux mots lorsque je suis allée lire le texte de la Chesnaye [disponible sur Google Books, cité dans ce billet publié le 5 août]. Oui, plein de nouveaux mots, dont : « HARIGOTER ». En voici un bref extrait :

haligoter.png

J'ai néanmoins remis le nez dans mon vieux Littré (édition de 1987) pour constater que le mot HARiGOTER n'y figure pas. Mais le haricot de mouton, oui :

HARICOT (h aspirée. Origine inconnue), s. m. Haricot de mouton, ragoût fait avec du mouton coupé en morceaux, des pommes de terre et des navets.

Ce qui n'est pas très loin de cette magnifique et fort intéressante définition du Littré en ligne :

Haricot

(ha-ri-co ; le t ne se prononce jamais et ne se lie pas) s. m.

Haricot de mouton, ragoût fait avec du mouton coupé en morceaux des pommes de terre et des navets. “Il faudra de ces choses dont on ne mange guère et qui rassasient d'abord ; quelque bon haricot bien gras....” [Molière, l'Av. III, 5]
Fig. et par plaisanterie. “Gardez bien qu'il ne s'échappe, il ferait un haricot de nos scientifiques substances”, [Cyrano de Bergerac, le Pédant joué, I, 7]
“Lorsqu'on ne verra plus que côtes enfoncées, Que gigots décharnez, qu'échines fracassées, Quel haricot, morbleu, de jambes et de bras !” [Arlequin Jason, théâtre italien, 1695, in-8, p. 173]


HISTORIQUE

XIVe s. “Hericot de mouton : despeciez le par petites pieces, puis le mettez pourboulir une onde, puis le frisiez en sain de lart, et frisiez avec des oignons menus minciés et cuis, et deffaites du boullon de beuf, et mettez avec macis, percil, ysope et sauge, et faites boulir ensemble”, [Menagier, II, 5] XVIe s. Haricot, dans COTGRAVE, qui en décrit trois modes de préparation.

ÉTYMOLOGIE

D'abord la question se présente de savoir si c'est le haricot, ragoût, qui a donné son nom au haricot, légume, ou vice versa. Nos textes ne permettent que la première alternative ; du moins on trouve hericot de mouton dès le XIVe s ; et nous n'avons de haricot, légume, que des exemples récents. Le haricot de mouton paraît être un terme de boucherie et désigner un certain morceau ; dès lors il est plausible de le rattacher à l'ancien français haligote, pièce, morceau ; harigoter, mettre en pièces ; mots dont Génin cite des exemples, Récr. t. I, p. 46 (XIIe s. “Car si les ont harigotés [ils ont tellement mis en pièces les boucliers]”, [Chrestien de Troyes, Chev. au lyon, V. 829] ) ; il y voit des dérivés du latin aliquot ; mais cela paraît chimérique. L'origine de haligote, harigoter est inconnue. On trouve dans le journal la Patrie, 2 sept. 1863 : Ce ne fut qu'après les croisades qu'on commença à connaître en France l'usage des ragoûts ; le premier animal que l'on fricassa ainsi coupé par morceaux fut le mouton, sans doute à l'imitation des Arabes ; on appelait ce mets une hali-gote, et il est probable que c'est par corruption de ce vieux mot que nous avons dit d'abord un haligot, puis un haricot de mouton, COMTESSE DE BASSANVILLE, Du service des tables d'autrefois. Mais le plus ancien texte nous donne la forme hericot ; de plus haligote ne paraît pas être un mot arabe.

Source : http://www.littre.org/definition/haricot, texte dans le domaine public.

Bref. Bien que de multiples définitions et suppositions sur les origines des mots et des recettes existent ici et là, notre chère langue française se gratte peut-être encore savamment le coco, et on se chamaillera encore longtemps [je l'espère bien] pour savoir d'où provient ce mot du Moyen français, citations de Chrestien de Troyes, de Bassanville, de Molière, de Bergerac et de bien d'autres à l'appui :

Hericot ? hali-gote ? haligot ? harigoq ? harigoter ? harigot ? haricot ?

Une chatte n'y retrouverait pas ses petits. Bon appétit !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

haut de page